Inscrivez-vous à notre newsletter
Aux forges de Vulcain > Actualités > Actualités > Comment utiliser l’expression « Sa mère », avec le Dictionnaire pittoresque du collège (3/4)

Comment utiliser l’expression « Sa mère », avec le Dictionnaire pittoresque du collège (3/4)

À l’occasion de la rentrée, les Forges de Vulcain vous proposent, chaque mercredi de septembre, de découvrir une définition extraite du « Dictionnaire pittoresque du collège » de Louis Butin et alii (avec des illustrations de Freddy Nadolny Poustochkine), lue par Elise Moussion.

meresa33

 

La version audio :

 

 

La version texte :

 

MÈRE (SA)

 « Sa mère… » ou « … de sa mère » sont des expressions tout à fait communes qui s’emploient indifféremment à la place d’adjectifs ou d’adverbes mélioratifs ou péjoratifs. On dira ainsi :

– « Sa mère le contrôle d’histoire-géo ! » pour désigner un contrôle particulièrement difficile ou simplement malvenu.

– « Sa mère qu’il est beau ! » pour dire d’un garçon qu’il a un physique très avenant ou, au contraire, calamiteux : « Sa mère la gueule qu’il se tape ! »

– « À la cantine y avait un gratin d’chou-fleur de sa mère ! » ou encore, « Hakim, il a ramené un paquet de petits gâteaux, ooh, sa mère ! » pour évoquer des aliments infects ou délicieux.

 

Elles tiennent lieu de tout type de complément circonstanciel :

– complément circonstanciel de temps : « Dyollah, j’l’ai attendu sa mère ! »

– complément circonstanciel de lieu : « Wesh ! L’enculé, il m’a donné rendez-vous à Nogent d’sa mère ! »

– complément circonstanciel de manière : « Ça puait sa mère » ou encore « Sur son scoot, il m’a doublé sa mère »

– complément circonstanciel de cause : « Sa mère il m’avait traité, eh ben j’lui ai claqué sa bouche ! »

– complément circonstanciel de moyen : « Quoi ?! Dounia elle a réussi le contrôle ? – Wesh, t’as vu ? mais c’était plutôt sa mère l’antisèche ! »