Inscrivez-vous à notre newsletter
Aux forges de Vulcain > Actualités > Actualités > Les futurs catastrophiques : utopies, dystopies et autres joyeuses fins du monde

Les futurs catastrophiques : utopies, dystopies et autres joyeuses fins du monde

Le mercredi 11 février – premier épisode de la mini-série « Carte blanche aux Forges à la Bibliothèque Louise Michel ».

dystopiacityBLM

QUAND?

Le mercredi 11 février à 19h!

OU?

A la Bibliothèque Louise Michel, 29-35 rue des Haies, 75020 Paris (blog)

QUI?

Les Editions Aux forges de Vulcain, les éditions Asphalte et le Dystopia Workshop!

POURQUOI?

Pour te parler de livres utopiques, dystopiques et post-apocalyptiques, publiés récemment, qui vont te plaire!

COMMENT?

Après une brève présentation des trois maisons d’édition, on parlera d’abord des dystopies, on évoquera les classiques… pour mieux plonger dans le contemporain et chaque éditeur te présentera un titre de son catalogue. Après, direction la post-apocalypse! On parlera plus cinéma… et, surprise surprise, chaque éditeur te présentera un titre de son catalogue. A l’issue de cette conférence de sept heures quarante-cinq minutes, questions, boissons et chips avant l’envol final! Viens nombreux!

 

Cette soirée est le premier épisode de la mini-série « Carte blanche aux Editions Aux forges de Vulcain à la bibliothèque Louise Michel! »

 

logo-blanc

 

Opération « Carte blanche aux Editions Aux forges de Vulcain à la bibliothèque Louise Michel » !

La Bibliothèque Louise Michel a la gentillesse d’inviter pendant les mois qui viennent les Editions Aux forges de Vulcain à exposer leur travail à ses fidèles lecteurs et usagers.

L’époque actuelle est une époque d’une immense effervescence dans l’édition. Jamais, en France, il ne s’est créé autant de maisons d’éditions. Cette explosion est certes liée à tout un ensemble d’évolutions techniques qui rendent plus aisée la création d’une maison d’édition. Mais la technologie n’est pas la cause de cette explosion. Sa cause est un besoin infini, de toute notre génération de lecteurs et d’auteurs en herbe, d’apporter sa contribution au monde.

Toutes ces nouvelles maisons d’édition changent le monde. Bien sûr, elles ne le changent pas radicalement, mais elles le changent petite touche par petite touche. Ainsi, publier les romans de fantasy de William Morris, comme le font les Forges, c’est agir sur l’imaginaire des lecteurs et lectrices, leur montrer que l’amitié sauve le monde, que l’union fait la force – c’est leur faire sentir la vérité de cet idéal.

Publier “Nous tous sommes innocents” le premier roman de Cathy Jurado-Lécina, qui raconte l’histoire vraie et poignante de Jeannot, ce paysan devenu progressivement fou, qui, avant de mourir, a gravé un message cryptique sur un plancher exposé désormais à l’Hopital Sainte-Anne, c’est montrer ce qu’est la folie, et interroger sur la place qu’on laisse aux fous dans notre monde.

Publier l’oeuvre satirique de François Szabowski, c’est rappeler que, même s’il faut faire les choses avec sérieux, il ne faut pas trop se prendre au sérieux, et qu’un grand éclat de rire est parfois la plus grande des forces!

Les Forges vont venir à votre rencontre dans votre bibliothèque, pour vous parler de leurs livres, mais aussi de leur travail, de leurs projets, et pour répondre à tous vos conseils, à tous vos avis, car, finalement, on ne sait vraiment ce que l’on a écrit que quand le lecteur en achève la lecture, et vous dit ce qu’il en retient, et ce cette lecture a changé en lui! Les Forges ont hâte de vous rencontrer!

Merci à la bibliothèque Louise Michel de nous inviter!

 

Ps: la très belle illustration qui orne cette annonce est l’oeuvre de François Baranger. Elle a notamment illustré la couverture de l’édition française de The World Without Us d’Alan Weisman, publié par Flammarion, sous le titre Homo disparitus. Un livre lu et approuvé par les Forges, illustré par un artiste de grand talent.