Inscrivez-vous à notre newsletter
Aux forges de Vulcain > Actualités > Actualités > Michèle Astrud – Note d’intention

Michèle Astrud – Note d’intention

Michèle Astrud, auteure de Nous entrerons dans la lumière, nous parle de l’idée qui lui a inspiré ce roman.

DSC_0025

« L’idée de départ pour l’écriture de ce livre est la fin du monde, la fin d’un monde, d’un continent ravagé par la sécheresse et les épidémies. Je me suis intéressée à un homme ordinaire, un ancien professeur, un observateur, un cinéaste et un photographe amateur, un des derniers habitants d’une banlieue jadis tranquille, dans une ville que tout le monde est un train de fuir. Cet homme reste seul pour ne pas abandonner sa fille. Victime d’une agression à l’âge de huit ans, amnésique et anorexique, elle vit dans une institution pour enfants malades. Cette jeune fille, que j’ai appelée Chloé, est la véritable héroïne du livre.

 

Pendant leur voyage sans retour possible, car il leur faudra bien partir, comme les autres, ces deux êtres abîmés par la vie, restés jusque-là au bord du chemin, vont se découvrir, se soutenir, dans la perte et la douleur, dans la joie et l’insouciance aussi. Ils croiseront la mort, la violence à chaque détour du chemin, ils seront livrés à eux-mêmes, sans aucun soutien, et pourtant, ils s’engageront, montreront leur courage, leur humanité, affirmeront leur liberté.

 

En permanence, nous regarderons la jeune fille évoluer à travers les yeux de son père, apprivoiser ses peurs, révéler sa vraie nature. Yeux organiques et mécaniques puisqu’il la prendra en photo et la filmera, le plus souvent, le plus longtemps possible, se débrouillant par tous les moyens, pour sauvegarder ses caméras et trouver des pellicules… jusqu’à qu’ils atteignent enfin ce port, un des derniers points de ralliement des réfugiés, d’où ils pourront partir, peut-être…  »

 

Michèle ASTRUD

 

Parution : JANVIER 2016.