Inscrivez-vous à notre newsletter
Aux forges de Vulcain > Actualités > Actualités > Présentation de la collection « Arts »

Présentation de la collection « Arts »

Le samedi 17 mars 2012, à 11h au Salon du Livre de Paris (Porte de Versailles), Stand des Editions Aux forges de Vulcain (J47), présentation de la collection « Arts ».

Présentation de la collection "Arts"

« Les expositions vont et viennent, mais les livres demeurent pendant des années. Ils sont des œuvres en soi, non des reproductions d’œuvres. Pour beaucoup d’artistes œuvrant aujourd’hui, les livres sont le meilleur médium. Souvent ce que l’on voit sur les murs des galeries ne peut être lu/vu aisément, alors que chez soi, dans des conditions moins intimidantes, cela peut être lu facilement. Le désir des artistes est que leurs idées soient perçues par le plus grand nombre possible. Les livres rendent cette tâche plus facile. »
Sol LeWitt

Les Editions Aux forges de Vulcain vous annoncent la création de la collection « Arts », dirigée par Katia Schneller.

Le rendez-vous

A l’occasion du lancement de cette nouvelle collection,
vous êtes conviés à une présentation des deux premiers titres de cette collection,

Y’a pas de prévenance de Jean-Charles Hue et Un An d’Antoinette Ohannessian

En présence de Jean-Charles Hue, Antoinette Ohannessian et Katia Schneller

Le samedi 17 mars 2012, à 11h au Salon du Livre de Paris (Porte de Versailles) Stand des Editions Aux forges de Vulcain (J47)

La collection

Conçu pour être une œuvre en soi, le livre d’artiste suppose trop souvent de la part de son lecteur et spectateur une connaissance étoffée de la démarche de l’artiste. L’ambition de la collection « Arts » est de produire des livres d’art démocratiques, rendant la création de jeunes artistes plus accessible. Elle propose de créer un espace de rencontre avec le créateur, en associant à l’objet artistique un entretien lui donnant la parole. Le livre devient un espace d’expression plastique pour les jeunes artistes et de documentation de leurs démarches, dans une langue claire et simple.

Cette collection s’intéresse principalement aux relations existant entre art et écriture.

Les deux premiers titres

  • Y’a pas de prévenance ! de Jean Charles Hue

Cet ouvrage rassemble pour la première fois les écrits de Jean-Charles Hue. L’artiste a conçu cet ouvrage comme un parcours à travers son univers artistique, entre le monde gitan et le Mexique de Tijuana et des combats de chiens. Il a pour ce faire mis en dialogue ses textes avec des images tirées de ses films, de ses vidéos et de ses séries photographiques.

On y retrouve les personnages et les histoires, à la fois pleines d’humour et habitées d’un souffle épique, qui traversent ses vidéos et films. La langue orale et argotique qui caractérise ses écrits use de sonorités proches du vieux français et nous emmène dans un monde atemporel. Les objets (quart militaire, pistolet, couteau, voiture) qui sont récurrents dans son vocabulaire artistique servent ici de guides dans une atmosphère qui mélange crudité et sensualité.

158 pages couleurs, ouvrage bilingue, 19,90EUR.

En savoir plus sur ce livre.

Le vendredi 20 avril 2012, Marie Richeux a reçu Jean-Charles Hue dans l’émission « Pas la peine de crier » sur France culture. Pour écouter l’émission, cliquez ici.

  • Un An d’Antoinette Ohannessian

Un An propose une expérience de la durée. Le livre participe à un dispositif plastique dans lequel il est pensé comme le pendant d’une œuvre vidéo ; chacune de ces deux expressions donne à lire le même texte dans le rapport au temps et à l’espace qui lui est propre.
Tandis que le texte défile comme un générique sur l’écran vidéo, il démarre dès la première de couverture de l’ouvrage, transgressant les codes de présentation canonique du livre. Le lecteur se trouve immédiatement en prise avec le flux des 365 jours, au cours desquels l’auteure a confronté le flux de sa vie personnelle avec celui de l’information continue.

La violence et la succession ininterrompue des catastrophes naturelles et des guerres contrastent avec la sobriété de la poétique de la localisation et du positionnement spatial, avec laquelle Antoinette Ohannessian décrit son quotidien.

Un rythme s’installe dans la lecture de cette prose qui travaille l’énonciation et dont la forme ramassée fait front à la langue percutante des informations. Dans cet écart qui parle de la déconnexion de notre vie quotidienne avec le monde médiatique, apparaît progressivement une troisième dimension, qui rend compte de la réalité que nous vivons.

128 pages, noir & blanc, ouvrage bilingue, 14,90EUR
En savoir plus sur ce livre.

L’exposition

Le vernissage de l’exposition consacrée au travail d’Antoinette Ohannessian à la Galerie Alain Gutharc, Paris, aura lieu le samedi 17 mars, à partir de 16h.

Audio

French Radio London a consacré le dossier de son émission du 21 mars 2012 à la création de la collection « Arts » par Katia Schneller.

1ère partie

2ème partie

Lien : French Radio London
http://www.frenchradiolondon.com/french/emissions/culturefrl/