Inscrivez-vous à notre newsletter
larrons-conv
Loading

Larrons

De Francois Esperet

Collection : Fiction


Résumé

Par ces vers s’ouvre Larrons, un long poème épique formé de quatre chants. Chaque chant est le monologue d’un larron de notre temps, petite frappe ou grand seigneur de la nuit, vivant de forfaits, d’embrouilles ou de crimes éclatants.

La parole est à l’accusé. Qu’il nous parle de sa vie, de son ennui, de ses gloires passées, de ses grands souvenirs, de son espérance. Qu’il ne nous épargne rien. Mais qu’il nous en parle avec vérité, que l’on entende l’éternité dans sa voix. Qu’il déploie devant nous le courant de ses pensées, quand il vole, quand il mange, quand il aime. Qu’il nous raconte sa routine, qu’il nous fasse sentir avec simplicité l’étrangeté de sa vie, qu’il nous explique comment vivent ceux qui vivent comme si le salut n’existait pas.


Informations

  • Genre : Roman
  • inconnu pages
  • Format : 13 x 20 cm
  • ISBN : inconnu

À propos de Francois Esperet

François Esperet est né en 1980. Larrons est son premier texte publié.

Extrait

« Dans Paris prostitué souvent le soir je les vois / les princes dérisoires de la nuit les beaux étalons / castrés qui raclent le sol de leurs sabots précieux / avant de s’élancer trotteurs hystériques efféminés / dans les courses poussives des prix crépusculaires / je sens le souffle idiot de leurs naseaux camés / je vois leurs yeux aveugles se noyer en souriant / dans l’effondrement des paupières et des cernes / au fond boueux exsangue de leurs tristes orbites / et par ennui je mise quelques heures précieuses / sur l’une de ces carnes qui fuit sans fin l’abattoir […] »