Inscrivez-vous à notre newsletter

La presse en parle

L23__contour

Il faut croire en ses chances

De François Szabowski

Collection : Fiction

Retour à la fiche du livre

« Je ne sais pas comment se démerde le bon Szabowski, mais il réussit à laisser chez Le Tigre d’intenses sentiments mitigés. Un auteur qui ne laisse pas indifférent en raison de la structure de son scénar’ et à la fois de sa prose, c’est plutôt rare. » (Quand le tigre lit)

« Outre les signes classiques de la confiance en soi que le roman explore parfaitement, on retiendra l’excellence des épisodes tennistiques, qui non seulement rappellent les fantaisies textuellement sportives d’un Witold Gombrowicz, mais qui évoquent aussi subtilement les nouvelles intentions de Martinez. Sublimé par son projet de littérature pornographique dans les camps, Jean Martinez écrase ses adversaires au tennis, et chacun de ses points gagnants constitue un écho de ses succès fantasmés, une manière de rendre épique une situation par ailleurs tout à fait flegmatique, car on sait que les balles du tennis amateur n’avancent que dans la tête de ceux qui les frappent. » (Gregory Mion, Critiques libres)

François Szabowski a accordé un long entretien, sur son écriture, au site DraftQuest.

Extrait (sur la voix du narrateur): « Il faut s’inspirer de ça. De ces moments où on est obligé – et de cette envie qu’on peut avoir, au fond (valable aussi bien pour le comédien que pour l’écrivain), d’être quelqu’un d’autre. Et le tenir jusqu’au bout, l’espace d’un livre. »

La totalité de l’entretien peut être lue ici.