Inscrivez-vous à notre newsletter

La presse en parle

un-reve-de-john-couv

Un rêve de John Ball

De William Morris

Collection : Fiction

Retour à la fiche du livre

« Mais au-delà de cette démonstration visant à ancrer l’utopie dans un réel déjà advenu, l’objectif de Morris est aussi de faire l’éloge de la lutte des opprimés, défendue avec lyrisme par John Ball, et du courage de ceux qui osent se lever, apportant par là même une profondeur historique et un ancrage national au combat socialiste de son temps. » (Revue Dissidences, 26 avril 2013)

« Un rêve de John Ball ne manque donc pas d’attrait que ce soit pour le côté historique avec cette figure emblématique qu’est John Ball, pour la réflexion que nous pousse à avoir William Morris et pour la qualité du récit et la rapidité avec laquelle celui-ci peut se lire tant on est vite emporté dans ce voyage onirique dans le passé. » (Un ange noir, 28 mai 2013)

« Ce court roman est donc d’abord un « tract » marxiste orthodoxe – habité de manière amusante, car cela sort du sujet principal, par la passion de Morris pour la nature et l’architecture – destiné aux hommes de son temps. Il leur explique simplement les finesses de la pensée marxiste. Il leur montre comment des hommes peuvent se lever contre la domination et implique que, six siècles après les révoltés du Kent, il est peut-être plus que temps, à fortiori dans un monde qui a su en dissimuler les mécanismes. C’est un acte de vulgarisation autant que de dévoilement, qui utilise le « détour anthropologique » bien avant que Balandier ne le préconise, et se termine sur une affirmation volontariste d’espoir. » (la suite, ici)