Inscrivez-vous à notre newsletter
Aux forges de Vulcain > Actualités > Actualités > 5 bonnes raisons de lire « Histoire de ma vie » de Henry Darger

5 bonnes raisons de lire « Histoire de ma vie » de Henry Darger

Éditions Aux forges de Vulcain vous donnent cinq bonnes raisons de lire Histoire de ma vie de Henry Darger.

DARGER portrait

Le livre

Les Éditions Aux forges de Vulcain publient Histoire de ma vie  de Henry Darger, une traduction des cent soixante premières pages de l’autobiographie que Henry Darger a rédigée vers la fin de sa vie. Peintre, romancier, illustrateur, défenseur des enfants, Darger fut tout cela. et, si tu veux en savoir davantage, voici 5 raisons de lire ce livre :

5 bonnes raisons de le lire

  1. Darger est un écrivain unique. Darger a écrit les deux romans les plus longs, toutes langues confondues. Et il a peint des centaines de toiles pour les illustrer. Et tous cela, dans le plus grand secret. Tout n’a été découvert qu’à sa mort. Avec ce livre, vous en saurez davantage sur Darger que les gens qui l’ont connu.
  2. Darger est un vrai artiste. Même isolé des évolutions de l’art de son époque, il est intégralement un artiste, poursuivant la réalisation obsessionnelle de son oeuvre, dotée d’un imaginaire propre, d’une logique interne unique.
  3. Darger est une énigme inépuisable. Malgré toutes les études que l’on compose sur lui, Darger échappe aux explications simples. Son projet et son oeuvre demeurent si riches et variées qu’elles ne prennent jamais la forme de serrure que nous désirons leur donner, avec nos clefs toujours trop frustres. En refermant son « Histoire de ma vie », on ressort avec des questions… et peu de réponses!
  4. Darger est un modèle de liberté. Peut-être que jamais quelqu’un n’a créé avec autant de liberté sociale que Darger, écrivant selon sa fantaisie, peignant selon son caprice, créant en déployant sans entrave une liberté unique.
  5. Darger est un héros idéaliste. Même si la richesse de son oeuvre est inépuisable, elle est guidée par une force supérieure à toute autre, un besoin de justice, le besoin de défendre l’enfance face à la cruauté des adultes.