Inscrivez-vous à notre newsletter
Aux forges de Vulcain > Actualités > Actualités > Antoine Traisnel – Note d’intention

Antoine Traisnel – Note d’intention

Antoine Traisnel, auteur de Hawthorne, nous parle de l’idée qui lui a inspiré ce magistral essai.

Portrait

« Ce qui m’a conduit à m’intéresser à Nathaniel Hawthorne, outre qu’en France aucun travail d’envergure n’avait été entrepris sur son œuvre depuis le livre de Jean Normand (1964) alors que Hawthorne ne cesse d’être soumis aux États-Unis aux éclairages critiques les plus variés, c’est le sentiment d’être confronté, en le lisant, à une écriture à la fois moderne et très ancienne. En me plongeant dans ses textes, il m’est apparu que ceci était dû à son usage de l’allégorie, mode majeur de l’expression chez Hawthorne, conçue comme une pratique critique. Il faut entendre par allégorie, sous la plume de Hawthorne, une capacité réflexive de l’écriture dont l’effet premier serait d’entraîner le lecteur dans une expérience littéraire qui, contrairement à l’idée que l’on s’en fait traditionnellement, contrarie toutes les certitudes relatives à la clarté du sens. Prenant pour objet principal les quatre romans de Hawthorne, mon livre parcourt un ensemble de problèmes littéraires, esthétiques et philosophiques allant de l’interprétation du sens littéral—question fondamentale pour les Puritains de Nouvelle-Angleterre—à l’écriture historique—critiquée par Hawthorne, mais à laquelle ses fictions participent. Finalement, c’est l’image d’une œuvre complexe mais ouverte, d’un romancier engageant et engagé, que mon ouvrage espère faire découvrir au public français. »

Antoine TRAISNEL

 

Ouvrage disponible ici et en librairie