Inscrivez-vous à notre newsletter
contretemps-couv

15.00 €

Loading

Contretemps

De Charles Marie

Collection : Fiction


Résumé

Contretemps rapporte les aventures poétiques et crépusculaires de Melvin Epineuse, dandy par vocation et détective par nécessité. Melvin est engagé par une étrange société secrète pour retrouver Bruno Bar, un excentrique de ses amis, dont la principale occupation consiste à baptiser, contre leur volonté, les militants anticléricaux. Les recherches de Melvin le mèneront de Paris à Florence, de Florence à Budapest ; jamais il ne prendra l’avion, mais toujours le train ; jamais il ne mangera d’autre met que les plats les plus fins, ni ne boira autre boisson que les breuvages les plus nobles. Il rencontrera aussi des femmes, explorera des catacombes, se fera tirer dessus sans riposter et s’efforcera de terrasser ses adversaires à coups d’aphorismes improvisés.


Informations

  • Genre : Roman
  • 163 pages
  • Format : 13 x 20 cm
  • ISBN : 9782953025910
  • Date de parution : 02 Septembre 2009
  • Illustration : Julien Pacaud : Sueño perpendicular

À propos de Charles Marie

Charles Marie, né en 1980, est avocat et vit à Paris. Contretemps est son premier roman.

 

Extrait

« Assis par terre dans sa chambre devant le thé au goût de vieille terre moite qu’il affectionnait, il méditait sur la meilleure façon de retrouver le disparu. Ce qu’il lui fallait, c’était une méthode. Une méthode de recherche. Comme il n’avait jamais cherché à retrouver personne auparavant, il prit pour point de départ l’agonie familière que lui infligeait la disparition quotidienne de ses clés, évaporées. Il retournait alors chaque objet de son appartement, soupçonnant des pires conspirations des recoins où il n’était pourtant jamais allé, en découvrant ainsi beaucoup de nouveaux, les retrouvant finalement, le plus souvent dans sa poche, parfois sur la porte, du coté extérieur. Il décidait alors, épuisé, de remettre ses projets à plus tard et de demeurer à l’intérieur pour le moment. Il était le genre d’homme à qui l’expérience n’apprend jamais rien. Ce qu’il savait, il le savait d’instinct ou du fait de ses lectures, mais ce que le monde tentait de lui enseigner par les événements, il l’oubliait toujours. »