Inscrivez-vous à notre newsletter
Aux forges de Vulcain > Actualités > Actualités > LES ABYSSES – coups de coeur

LES ABYSSES – coups de coeur

Rentrée littéraire 2020 : sortie du nouveau roman de Rivers Slomon, Les Abysses, traduit par Francis Guévremont.

9782373050912

Le livre est disponible ici.

 

#teaser LES ABYSSES de Rivers Solomon

 

Finaliste des Hugo Awards.

Finaliste des Nebula Awards

Finaliste des Locus Awards

Lauréat des Lammy Awards

 

« Quand l’afrofuturisme rencontre le folklore » Tor.Com

« Immersif, poignant et poétique » NPR

« Un court roman d’une remarquable beauté » Hypable

 

Un des dix livres les plus attendus de la rentrée 2020, selon LIRE LE MAGAZINE LITTÉRAIRE / Sens critique

Sélection de la rentrée littéraire du Vif / Focus.

Sélection de la rentrée littéraire de la FNAC Belgique.

Sélection de la rentrée de la librairie Fiers de lettres à Montpellier.

 

Just a Word :

« Avec Les Abysses, Rivers Solomon confirme. Elle confirme son talent exceptionnel et sa sensibilité, son intelligence et son sens de la nuance. Roman fantastique dans tous les sens du terme, Les Abysses remue et renverse, comme un ouragan en plein océan, comme une façon de se souvenir et de mûrir sans mourir. »

https://justaword.fr/les-abysses-6458048feace

Marion, Librairie SAURAMPS à Montpellier :

« […] second roman de la brillante Rivers Solomon après le formidable ‘L’Incivilité des fantômes’ publié en octobre 2019. (Oui, ça fait beaucoup de superlatifs, mais je suis fan, que voulez-vous ?) […] Ça parle aussi du devoir de mémoire, du poids des souvenirs, des conséquences des actes des générations antérieures sur les actuelles. Si vous avez l’occasion, allez jeter un œil curieux à ce roman chez votre libraire préféré ! »

Etienne, Librairie Critic :

« COUP DE CŒUR ! [...] C’est un grand texte car il y a beaucoup de choses à lire entre les lignes, et c’est un grand texte parce que c’est dit en peu de mots. Lisez donc « Les Abysses » ! »

Nikita, de la librairie Flagey :

« Une petite perle à aller chercher au fond des flots, dans des eaux étranges entre « Les aventuriers de la mer » et « Underground Railroad », très belle leçon d’acceptation… un coup de cœur ! »

Les chroniques du chroniqueur :

« J’avais découvert la plume de Rivers Solomon avec L’Incivilité des fantômes, qui m’avait frappé par sa voix narrative. Les Abysses a porté le deuxième coup. L’autrice traite de la nécessité de la mémoire collective, à travers le peuple des Wajinrus, une humanité marine qui descend des femmes noires jetées par-dessus bord sur les navires esclavagistes. […] Je vous recommande ce roman ! »

https://leschroniquesduchroniqueur.wordpress.com/2020/08/31/les-abysses-de-rivers-solomon/

David, FNAC Belgique :

« Un roman à mettre entre toutes les mains ! »

https://www.fr.fnac.be/Coups-de-Coeur/Rentree-litteraire/nsh525371?PageIndex=2&sl

 

Les critiques de Yuyine :

« […] De formidables réflexions sur l’appartenance, l’histoire d’un peuple ou encore la nécessité douloureuse du souvenir. Rivers Solomon reste à suivre attentivement! Iel a du talent à revendre. »

https://yuyine.be/review/book/les-abysses

Quoi de neuf sur ma pile :

« C’est très réussi, très émouvant, et surtout extrêmement riche. On ne peut imaginer aucune facette de la question que Solomon n’ait pas abordée. »

https://www.quoideneufsurmapile.com/2019/11/the-deep-rivers-solomon.html

Elbakin :

« Il se dégage du roman – court – un parfum de fable, parfois candide mais jamais naïf, là encore dans le sillage de Yetu, confrontée à tant d’éléments nouveaux exigeant de sa part courage et émancipation. L’écriture de Solomon, sensible et évocatrice, simple mais pas simpliste, n’y est pas pour rien. En peu de mots, d’une simple image parfois, elle parvient à faire naître l’émotion. Et quelles visions ! L’océan peut aussi bien se révéler terrifiant que protecteur. »

http://www.elbakin.net/fantasy/roman/les-abysses-5827