Inscrivez-vous à notre newsletter

21.00 €

Loading

Avant la forêt

De Julia Colin

Collection : Fiction


Résumé

Dans un monde à bout de souffle, l’économie s’effondre et les grandes villes se vident, relâchant sur les routes des familles à la recherche de protection et de nourriture. Elie, ses parents et Calme, une amie d’enfance désormais orpheline, s’installent à Massat, au coeur d’une vallée des Pyrénées, protégée depuis longtemps de la folie du monde. Les gens y vivent d’entraide et de troc. Il y a un maire, de l’eau potable et un peu d’électricité.

Elie rejoint la Milice, le services d’ordre formé par les jeunes, tandis que Calme plonge dans la forêt. Et, peu à peu, deux mondes vont s’affronter : la Nature et les humains, incapables de se libérer de leur violence.


Informations

  • Genre : Roman
  • 384 pages
  • Format : 14 x 20.5 cm
  • ISBN : 9782373057263
  • Date de parution : 25 Août 2023

 

Finaliste du Prix Christine Rabin 2024 – Prix Imaginaire de la 25e Heure du Livre du Mans

Sélection des neuf premiers romans d’auteurs pour concourir au 4° prix Saint-Georges du 1er roman.

Première sélection du Prix Révélation d’automne 2023 de la SGDL

Sélection du Prix Saint-Georges 2024, librairie Gibier, à Pithiviers

Rencontre avec l’autrice, librairie La Croisée des Mondes, Paris 20e.

Julia Colin répond aux questions d’Amélie Durand sur son premier roman, Avant la forêt – La Skol – Radio Laser

Sélection du Lilojury : 5 titres de la rentrée littéraire soigneusement sélectionnés parmi les coups de coeur des lilolibraires. Librairie Lilosimages à Angoulême.

 

« Julia Colin signe un conte envoutant. Écologie, société, famille, elle réinvente une manière de vivre dans un écrin de verdure et de simplicité. Une plume énergique qui m’a embarquée dès le départ. »

Aurélie, Miss Chocolatine Bouquine

 

« Un premier roman de Julia Colin qui dépasse largement ses grands-frères. […]  Finement politique, visionnaire et profondément humain, Avant la forêt est grave et beau, intense et sensible. »

Evelyne Leraut, L’élégance des livres

 

« Un roman de rentrée plein d’espoir et bien écrit, un conte qui propose de réconcilier l’humanité et la nature.  »

Entretien avec Julia Colin, Fantastinet.

 

« Servi par un style limpide, par une façon de raconter qui fait entrer dans les personnages et accepter le côté fantastique de l’histoire, voilà un roman intelligent et bien mené qui devrait pourvoir intéresser tout lecteur. »

K-libre

 

« Sans parler de page turner, il est indéniable qu’une fois entré dans le livre, impossible pour le lecteur de le lâcher. […] Ce roman, grand bien lui fasse d’ailleurs, est inclassable. Il parle aussi bien aux jeunes qu’aux amateurs de fantastique, de post-apo, de roman d’initiation, de roman féministe, de roman écologiste…
Il fait tout aussi clairement partie des réussites de cette rentrée littéraire 2023. »

Garoupe

 

« En mêlant des éléments tirés des contes fantastiques, des mythologies anciennes au pragmatisme de la survie, Julia Colin livre un texte envoûtant et original qui invite à mieux entendre les alertes de la nature. »

Maria Ferragu, Librairie Le Passeur de l’Isle, L’Isle-sur-la-Sorgue, pour Page des Libraires

 

« Un roman fascinant qui revisite le réci du crépuscule de l’humanité en le nourrissant d’un choc générationnel salvateur. »

Guillaume Collié, Payot Genève Rive Gauche, pour Aimer Lire

 

Coup de œur de la librairie Effets de page à L’Isle Jourdain

 

« Bravo à Julia Colin pour ce roman qui va apporter une belle touche d’originalité dans cette rentrée littéraire. »

Aurélie Barlet, Librairie La Pléiade, Cagnes-Sur-Mer

 

« Une fable dure et sans concession. Poignant. »

Claire, librairie l’Astrolabe, Rennes

 

Coup de cœur de la librairie-café Le Chien Qui Louche

 

« Une lecture à la fois actuelle et prophétique. »
Christine Lorrain, Lectrice Netgalley

 

« J’ai beaucoup aimé ce livre, que ce soit les sujets abordés, sa plume, les protagonistes et le personnage de Calme… »
Oranne Jackson – Des mondes sur papier, Lectrice Netgalley

 

« Alerte pépite ! Alerte pépite ! Avant la forêt de Julia Colin est une petite merveille ! »
Harper a lu chat !

 

« Avant la forêt est génial ! »
Manon, librairie Lilosimages à Angoulême

 

« Entre roman d’anticipation mais de fiction, jamais je ne pensais me faire happer par ce type de livre. Et pourtant il a tout chamboulé au fil des mots, de l’eau, des arbres, des champs, des maisons, de Saule, Calme et Elie. Les personnages et la nature sont les protagonistes de ce livre.
Un vrai coup de cœur. »
Librairie Perotin à Paris, 03

 

« Un premier roman envoûtant mêlant réflexions, contes et aventures. Le ton est donné dès le début et il est difficile de le lâcher avant le dénouement final. Une vraie pépite de la rentrée littéraire. »

Malika, Lire_deslivre

 

« Avant la forêt fait partie des romans qui célèbreront la rentrée littéraire 2023 qui nous réserve décidément de belles surprises. […] La forêt est une cadre très prisé dans la littérature de l’imaginaire et ici, Julia Colin explore en douceur la mythologie sylvestre pour susciter des sentiments ambivalents qui vont de l’espoir à la terreur. »

Christophe Gelé, Ce que j’en dis

 

« C’est un roman à lire comme une fable, comme un conte qui met en lumière une légende pyrénéenne qui illustre la toute puissance de la nature face à l’égoïsme des hommes. »

Flo Hérisson

 

« C’est un livre surprenant , parfois violent, parfois poétique. Je ne pensais pas être emporté par ce livre et pourtant, malgré ce côté parfois irréel, les valeurs véhiculées nous interrogent.  »

Librairie Perotin Maison de la Presse, à Roussillon

 

« Un premier roman envoûtant mêlant réflexions, conte et aventures. »

Librairie Folies d’Encre, Le Perreux-sur-Marne

 

« Un roman post-apo original de par sa profondeur réaliste d’une société qui s’écroule mêlée au fantastique de la forêt rappelant le conte. Intrigue bien ciselée et addictive. On en redemande ! »

Librairie La Cité du Vent à Saint-Flour

 

« Entre dure réalité et douceur des contes d’antan, ce roman est à la fois un message d’espoir pour l’humanité et une ode à la nature. »

La petite marchande de prose

 

« Une belle dystopie, un conte, une philosophie. »

La livrophage

 

« Dans ce beau, fin et fort roman, toute personne qui écrit peu ou prou devinera, ressentira ou trouvera des signaux, des points de fuite, des éclairs et des coups de vent salutaires dignes d’être chantés. On peut mordre la poussière en y voyant briller le grain des étoiles. Il arrive, parfois, que la pluie soit réversible… »

Alain Giorgetti

 

« Un conte contemporain subtil où la violence et les stratégies de survie sont moins importantes que les liens qui unissent les personnages entre eux. Et puis, lire pour une fois un récit qui se déroule en Ariège et pas aux États-Unis produit un délicieux décalage. On est plus proche ici de Marcel Aymé que de Cormac McCarthy.

Eric Pessan

 

« Entre conte, légende et dystopie, un récit addictif qui peut faire douter de la compréhension par l’homme du chemin qui le mène à la catastrophe mais aussi des évolutions qu’il portera. Par contre, à coup sûr, la forêt nous survivra et donc peut-être ceux qui sauront la respecter, la comprendre et s’y fondre. »

Librairie Vaux livres, Vaux-le-Pénil

 

« C’est un roman dystopique, très réaliste dans la description du futur qu’il propose avec les carences de l’État qui laissent le champ libre aux milices de tous poils, aux mafias et à toutes les formes de violence. […] Mais c’est aussi un roman surnaturel, qui fait vivre les mythologies anciennes du vallon à travers le personnage de Calme qui devient, littéralement, un élément de cette nature à qui elle commande et avec qui elle converse. Aussi dure et intransigeante que Saule, elle n’a pas de tendresse ni d’amour pour l’être humain, ce saccageur, profiteur incapable de respect et envers qui toute magnanimité est vouée à l’échec. »

Flore Delain, En lisant et en écrivant

« Le récit mêle roman d’anticipation et conte merveilleux dans une histoire touchante et étrangement réaliste. Je recommande vivement ce roman, autant à des lecteurs adolescents qu’à des adultes, et j’attends avec impatience les prochaines sorties de cette autrice à suivre… Coup de coeur. »

Mathilde, L’ancre des cimes

 

« Ce roman est un coup de cœur, car il se dégage une vibration issue de toutes les contradictions de l’être humain au milieu de la nature. C’est un roman qui laisse une trace chez le lecteur et des questionnements.  »

Ramettes

 

« Une dystopie déroutante qui nous amène à nous poser de multiple questions et envoutante au cœur des légendes ariégeoises. »

Librairie Mazette, Mazères

 

« Une histoire qui combine post-apocalyptique et fantastique ,qui mêle les vieilles légendes et la rationalité. Un premier roman intense. Coup de coeur de la rentrée littéraire »

Librairie Des Livres et Vous, Saint-Jean de Maurienne

 

« J’ai aimé l’atmosphère, les descriptions de la forêt et de la montagne, les personnages et leur évolution. Un bon premier roman. »

Lectures de rêve

 

Coup de ♥️ pour ce très beau premier roman de Julia Colin « Avant la forêt »

Librairie la bicyclette bleue, 20ème 

 

« Entre récit post-apocalyptique et fable écologique, c’est un premier roman poétique et poignant, où la nature devient un personnage à part entière et où l’on se questionne sur notre manière de faire société dans un monde devenu incertain. »

Valentin, Librairie Martelle, Amiens

 

Guénaël Boutouillet, Rentrez2023, volume 1/3 « Contes et décompte »

 

« Politique à l’échelle mondiale comme villageoise, appel de la nature bafoué, attitude face aux hordes de malheureux demandant l’asile, besoin d’appartenir, légitimité du pouvoir: tout est dit de ces thèmes si actuels, dans une histoire qui se lit comme un conte merveilleux et cruel à la fois. On a hâte de lire à nouveau Julia Colin. »

Anne-Sophie Graué-Ruaudel, Journal Paris-Normandie

 

« J’ai globalement trouvé beaucoup d’intérêt à ce roman lu avec une certaine avidité. »

lou_myloubook sur Instagram

 

« Une belle célébration de la nature sur une base profondément féministe ! »

petit.livrovore sur Instagram 

 

« Julia Colin, cinéaste et autrice : c’est dans sa nature ! »

Anne-Sophie Groué-Ruaudel, Paris-Normandie, rédaction de Dieppe

 

« Avec ce roman d’anticipation, Julia Colin annonce le bilan des sacrifices qui seront nécessaires à l’humanité pour faire face aux bouleversements écologiques. Elle propose une réflexion sur notre rapport à l’environnement, qui doit être à la fois préservé et exploité afin que chacun puisse vivre. Mais, surtout, elle démontre qu’on ne peut faire évoluer notre relation au non-humain sans revoir notre façon de faire société, et que de ce double défi dépend l’avenir – ou l’absence d’avenir – de notre espèce. »

Vendredi Lecture du Master Métiers du Livre et de l’édition, Université Lumière Lyon 2 

 

« J’avoue aimer de plus en plus les dystopies du genre. J’ai trouvé que celle-ci prenait un tournant relativement positif. Même si l’environnement est hostile et que les denrées manquent les humains trouvent des solutions. […] En somme, c’est un roman qui m’a beaucoup plu et que je vous recommande. »

LilyaRose bouquine sur Instagram

 

« Un récit post-effondrement dans une petite vallée pyrénéenne, avec un petit accent Princesse Mononoke. Hyper accessible à lire, sensible, intelligent, un texte qui interroge notre rapport à la nature ainsi qu’au gens. »

etienn.vincent sur Instagram

À propos de Julia Colin

Née à Toulouse, Julia Colin a fait des études de cinéma à la Femis. Elle est réalisatrice et scénariste. Elle a toujours espéré trouver le temps pour écrire ses propres histoires. Quand ce temps est enfin venu, elle a écrit Avant la forêt, son premier roman. Elle réside actuellement en Normandie.