Inscrivez-vous à notre newsletter
Aux forges de Vulcain » Nos collections » Fiction » Vent blanc, noir cavalier

20.00 €

Loading

Vent blanc, noir cavalier

De Luke Rhinehart

Collection : Fiction


Résumé

Matari, qui s’était enfoncée dans la nuit neigeuse dans l’espoir d’y mourir, est sauvée et recueillie par Oboko, un poète et moine bouddhiste.

Honneur, poésie, philosophie, amour s’affrontent dans ce huis clos neigeux, où Luke Rhinehart, en rendant hommage aux Sept samourais du cinéaste japonais Akira Kurosawa, parvient, comme dans nul autre roman dans son œuvre, à exprimer la nécessité existentielle du détachement de soi, comme seule voie, dans un monde où tout est vain, et destiné à mourir, pour connaître la joie, les rires, l’amitié et l’amour.

Traduit de l’anglais (États-Unis) par Francis Guévremont


Informations

  • Genre : Roman
  • 272 pages
  • Format : 13 x 20 cm
  • ISBN : 9782373050646
  • Date de parution : 03 Septembre 2021

 

Coup de cœur de la rentrée littéraire, librairie La Filibuste.

Coup de cœur de la rentrée littéraire, Nicolas, librairie Richer.

 

« Un drame remarquable, parfois sérieux, souvent hilarant. » London Sunday Telegraph

 

« Un voyage romanesque dans le temps et l’espace dont l’effet de fascination perdure au-delà de la dernière ligne. Immersion et dépaysement garantis. » Dominique Baillon-Lalande, Encres Vagabondes

 

« Honneur, poésie, philosophie, amour s’affrontent dans ce huis clos neigeux, où Luke Rhinehart, en rendant hommage aux Sept samourais du cinéaste japonais Akira Kurosawa, parvient, comme dans nul autre roman dans son oeuvre, à exprimer la nécessité existentielle du détachement de soi, comme seul voie, dans un monde où tout est vain, et destiné à mourir, pour connaître la joie, les rires, l’amitié et l’amour. » Coup de Cœur d’EmmaLibrairie Expression à Châteauneuf-Grasse

 

« C’est un roman formidable qui va beaucoup vous plaire, qui est traduit pour la première fois en français, […] à glisser très vite dans votre pile de lecture de cette rentrée littéraire ! » Gorian Delpâture – Sous Couverture

 

« Si vous avez envie de découvrir la littérature japonaise sous la plume d’un auteur américain, n’ayez pas peur du paradoxe : Vent blanc, noir cavalier vous comblera à coup sûr. » Christophe Gelé

 

« Ici, tout est suggéré, passe par les regards si expressifs, les paroles parfois banales. Mais qui rendent les sentiments exacerbés. »  Les Chroniques d’Arrakis

 

« Un texte magnifique sur l’amour, l’honneur, l’amitié, le détachement de soi et tellement d’autres choses aussi. Un roman de grands espaces mais se déroulant comme un huis clos où les prises de pouvoir se succèdent et se ressemblent.[…] Un livre qui ne vous quitte pas dès la dernière page tournée. » Bénédicte Deleurence

 

« Vent blanc, noir cavalier, c’est un peu de poésie dans ce monde de brute. » Évadez-Moi

 

« Tous les ingrédients sont réunis pour garantir le romanesque, l’émotion. Enorme coup de coeur. » Lilojury : la sélection – Librairie Lilosimages

 

« L’auteur fait preuve d’un humour souvent très grivois […] tout en alternant avec des passages de pure poésie et de considérations philosophiques sur la notion très traditionnelle de détachement. […] Une véritable bouffée d’air frais ! » Mathieu – Librairie Thuard

 

« L’homme qui nous a quitté le 6 novembre dernier était un puppet master de génie et il le prouve encore. » Maison Brain – Brain Matin

 

« Luke Rhinehart, en rendant hommage aux Sept samourais du cinéaste japonais Akira Kurosawa, parvient, comme dans nul autre roman dans son oeuvre, à exprimer la nécessité existentielle du détachement de soi, comme seul voie, dans un monde où tout est vain, et destiné à mourir, pour connaître la joie, les rires, l’amitié et l’amour. » Les univers du livre – Actualitté

 

« L’ensemble est délicat et rempli de sensibilité. […] j’ai apprécié cette lecture remplie de poésie et qui m’a fait voyager au Japon. » Amandine – Aufildesplumes

 

« Sans doute le roman le plus surprenant de Luke Rinehardt. » Coup de cœur de la Librairie l’Archipel des Mots

 

« Un charme presque entomologique à déguster avec un bon thé. » Stéphanie Chaptal – Outrelivres

 

« N’en attendez nulle révolution littéraire, ni d’être bousculé dans votre échelle de valeurs morales. C’est juste un très bon roman qui va vous procurer un plaisir immédiat, et c’est déjà beaucoup. » Le Massacre

À propos de Luke Rhinehart

Luke Rhinehart est né en 1932 à Albany dans l’État de New York. Il est décédé en 2020, à Canaan, dans le même État.  Il  est l’auteur de neuf romans dont le plus connu est L’Homme-dé, roman semi-autobiographique racontant l’histoire d’un homme jouant le destin de sa vie aux dés. On lui doit aussi, traduits en français aux forges de Vulcain : Invasion (2018) et Jésus-Christ Président (2020). Francis Guévremont est son traducteur.