Inscrivez-vous à notre newsletter
Aux forges de Vulcain > Actualités > premier roman > Le Soldat désaccordé – Coups de cœur.

Le Soldat désaccordé – Coups de cœur.

Rentrée littéraire 2022 : Le Soldat désaccordé, le nouveau roman de Gilles Marchand.

 

Sélection des grands coups de cœur de la rentrée de la librairie À Livre Ouvert.

Rentrée littéraire: les coups de cœur des libraires de la région. – La Voix du Nord.

Sélection des titres de la rentrée littéraire 2022 – Librairies Indépendantes en Nouvelle-Aquitaine.

Coup de cœur de la rentrée de la librairie Folies d’encre Noisy.

 

« Ce roman de guerre ouvre tant de tiroirs que le présenter même de la sorte ne lui rend aucunement justice.

La guerre est omniprésente, la souffrance et la douleur de même — pourtant, il n’est pas question de la folie meurtrière des hommes. Le soldat désaccordé a quelque chose du Voyageur imprudent, de Barjavel : la sensation que tout échappe et s’échappera encore.

Mais nul texte ne défendra mieux ce prodigieux roman que le récit lui-même. »

Nicolas Gary – Actualitté

 

« Gilles nous cueille là où on ne l’attend pas à chaque nouveau livre mais il le fait toujours avec son style inimitable, mélange de douceur, de poésie, de réalisme magique, de tendre folie et d’un regard tellement chargé d’humanité qu’il peut changer les pires moments d’une vie en épisodes chargés d’amour et d’espoir. »

Aurélie Barlet – Librairie La Pléiade

 

« C’est une véritable pépite que ce roman. Il y a décidément une “patte” Marchand reconnaisse entre toutes et ce roman le confirme, un gros coup de cœur qui annonce une rentrée riche j’espère ! »

Maryline Noël – Librairie Le Comptoir des Mots, Santiago

 

« Je ne m’attendais pas à une histoire aussi belle, aussi poétique, aussi documentée. Je découvre un Gilles Marchand que je ne soupçonnais pas. Extrêmement brillant. Gilles Marchand impose une lueur d’espoir dans la noirceur de la guerre. Une touche de beauté et de grâce par sa force poétique et l’amour. […] À lire absolument à la rentrée !! »

Carole Peltier – Librairie Montaigne à Bergerac

 

« La langue si particulière et musicale de Gilles Marchand oscille avec justesse, sur le fil, entre réalisme magique et littérature du réel pour nous offrir un texte à la fois beau et sombre, court mais dense. Une « vraie symphonie du massacre » composée par un immense virtuose ! »

Coup de cœur de Céline – Espace Culturel Leclerc

 

« Gilles Marchand nous offre un travail d’orfèvre. […] Un magnifique roman, lumineux et tragique.
Un coup de cœur ! »

Thomas Bloyet – Librairie M’lire

 

« Cher Gilles Marchand, je lis votre livre, et je tombe amoureuse de chaque phrase que vous avez conçue, chaque rime incongrue, chaque délicate pensée me remue. »

Librairie Claudine

 

« J’ai pensé aux fantômes de mon enfance qui s’animaient dans ses mots. Celles de ma famille et de toutes les familles de France. Alors oui c’est dingue. Mais c’est surtout magnifique. »

Nicolas Houguet

 

« Un livre à lire, à faire lire, à relire. Merci Gilles Marchand. »

Nathalie Iris – Librairie Mots en Marge

 

« Comme si on était la dernière oreille d’un poilu ayant vécu cette guerre. C’est réussi, j’ai réellement entendu, écouté en silence un homme qui, dans un seul et grand souffle, me confiait ses souvenirs. Un roman magique dans cette capacité à créer des personnages secondaires qui ne le sont en rien en réalité. Un romancier qui réussit toujours à transmettre nombre d’émotions (joie, peine, tristesse, tendresse……), à raconter des histoires dans l’histoire et cette fois-ci dans l’Histoire. »

Delphine – Librairie L’Humeur Vagabonde

 

« Empreint de réalisme magique et profondément ancré dans la première Guerre mondiale, c’est un roman inoubliable qui marque profondément. »

Novelenn – Librairie Les Cahiers Lamartine

 

« Avec son nouveau roman, Le Soldat désaccordé, Gilles Marchand nous livre peut être son plus beau texte. Le plus percutant. Le plus onirique . Celui qui transcende les thèmes qui lui sont chers. […]
Le Soldat désaccordé, c’est à la fois une enquête prenante. Une histoire d’amour. Un poème sensoriel. C’est beau et c’est grave. Surtout; c’est un roman profondément Humain. »

Guillaume Le Tirilly – Time For Hanaé

 

« C’est beau. Triste. Horrible. Magnifique. Deux cents pages de guerre et d’amour. Deux cents pages pour retrouver un homme perdu dans la boue, parmi des milliers d’autres. C’est la rentrée littéraire des éditions Aux forges de Vulcain et encore une fois, c’est une merveille. »

Mélanie – Gibert Joseph Paris

 

« Un seul mot : MAGNIFIQUE ! »

Virginie Platel

 

« C’est beau, c’est poétique et c’est plein d’humanité. »

Nathalie – Librairie Antoine à Versailles

 

« Le nouveau roman de Gilles Marchand témoigne de la violence et la bêtise de la guerre, mais il contient beaucoup de poésie et de tendresse, à l’image de tous ses romans. »

Françoise Gaucher – Le Coin des Livres

 

« Une histoire de survivant, de légende venue du front de la Grande guerre et d’amour prêt à braver tous les dangers !
Grâce à une écriture tout en finesse, Gilles Marchand nous offre un très beau roman. »

Antoine – Librairie-café Aux Bavardages

 

« Déchirante histoire d’amour, Le Soldat désaccordé est un livre bouleversant fait de révolte et de poésie. Un bijou ! »

Librairie L’Oiseau Moqueur

 

« Gilles Marchand nous offre un cinquième roman qui, s’il est parfaitement documenté, n’en laisse pas moins la place à la poésie et à cette humanité qui a fait sa marque de fabrique depuis Une bouche sans personne. Des gens ordinaires jetés dans la Grande Histoire et qui tentent de croire que la vie l’emportera.  »

Henri-Charles Dahlem – Focus littérature

 

« C’est un très beau roman, émouvant et gracieux, que nous proposent encore Gilles Marchand et son éditeur. Merci à eux. »

Librairie L’Archipel des Mots

 

« C’est la plume inqualifiable de Gilles Marchand, onirique, poétique, ciblée… La magie opère vite et ne nous quitte plus de tout le roman…
C’est déjà en librairie, foncez  »

Madleen – Librairie Hisler

 

« Au cœur de l’horreur, un peu d’amour peut tout éclairer… Merci Gilles Marchand pour ce texte doux, poétique, prenant, qui redonne une voix à une période trop lointaine pour que quiconque encore vivant aujourd’hui l’ait connue : les derniers Poilus ont disparu.
Gilles Marchand les fait revivre, le temps de ces quelques pages, dans ces tranchées et cette horreur de tous les instants, et les éclaire par cette quête d’un amour absolu, sous la lumière de la Lune. »

Lia Livres

 

« Poétique et magique, une magnifique histoire d’amour. À dévorer ! »

Librairie La Bicyclette bleue

 

« Richement documentée, cette petite histoire dans la grande Histoire m’a bouleversée. […] Filez en librairie acheter ce merveilleux roman, lisez-le, offrez-le, faites vivre cette histoire ! »

Elise Blazy – Maison de la Presse de Roussillon, Librairie Perotin

 

« C’est une magnifique et féerique histoire d’amour que le talent de Gilles Marchand nous conte, mais également une plongée saisissante dans l’enfer de cette guerre! […]
Un roman addictif, merveilleux et terrifiant, servi avec un talent immense!! »

Julie Bacques

 

« Gilles Marchand est de retour en librairie avec cette formidable enquête, merveilleusement romanesque, dans les cendres refroidies de la grande guerre.
C’est publié aux forges de Vulcain. Et c’est chaudement recommandé. »

Olivier Adam

 

« La plume est belle, tendre et délicate, de celles qui vous font aimer les hommes ! »

T livres ? T arts ?

 

« À la fois enquête policière, grande histoire d’amour, réflexion sur la guerre, c’est le roman le plus sage et le plus fou de Gilles. Les premiers lecteurs de ce texte s’enflamment pour lui. »

David Meulemans et Nicolas Winter – Just a Word

 

« J’aime profondément la plume de Gilles Marchand, brillant mélange de simplicité et de réalisme magique. Il a le don de manier les petites histoires dans la Grande. D’être à la fois poète et de décrire l’horreur de la guerre. »

Léa, Librairie Bretonne

 

« 1914-1918, combien de grandes et belles plumes ont raconté et témoigné sur l’horreur et la vanité de cette guerre ? Au cœur de tant de souffrances une quête que rien de détournera, une histoire d’amour inaltérable, une promesse contrarié par les événements et le temps qui passe.  Gilles Marchand retrace ce parcours jalonné de rencontres qui toutes se souviennent, sa poésie jaillissant de la fange, communique une grande émotion comme il sait le faire. Autant de messages d’amour envoyés, comme autant de bouteilles à la mer que l’on découvre jusqu’à la dernière là… tout près.  »

Philippe – Maison de la Presse Mérignac Mondésir

 

« Dans une langue où le cru de la guerre se dispute avec la poésie, Gilles Marchand nous emporte dans mille émotions, les larmes se mêlent souvent aux sourires. »

Emma – Librairie Hisler Tome 5

 

« Un roman d’amour oui, mais de Gilles Marchand !
Alors c’est avec toute la poésie de sa plume qu’il nous embarque dans un voyage, une enquête, à la recherche d’un amour disparu. En toile de fond, la guerre, qui sépare, qui déchire. Au premier plan, un homme qui faute de se trouver lui-même, cherche les autres et leurs histoires. »

Camille Gadelin – Librairie À Titre d Aile

 

« Avec cette écriture tellement fluide – un tel plaisir à lire – qui le caractérise, Gilles Marchand signe une enquête passionnante et surtout pétrie d’humanité. Et au passage signe aussi un brûlant manifeste pacifiste. LISEZ ! »

Fabienne – Librairie Les Bruits des Mots

 

« Un roman fort, que j’ai dévoré en à peine une journée et qui broie nos petits cœurs d’artichauts avec ses révélations et découvertes sur l’une des plus grandes histoires d’amour de la grand guerre, vous savez celle qui devait être la der des der… »

Kiba – Anaïs, librairie à Espace-Temps

 

« Sa plume est juste, légère mais surtout pas évaporée, grave sans jamais se faire plombante. Il émane de ce texte une évidente sincérité qui touche au cœur.  »

Nicole Grundlinger – Mots Pour Mots

 

« Un bouleversant roman d’amour et de guerre où se déploie l’étendue du talent de Gilles Marchand : une écriture habitée, une histoire d’amour absolu dans les horreurs de la guerre, un homme en proie à ses cicatrices. C’est fort, c’est beau, c’est révoltant, c’est indispensable. »

Librairie L’Attrape-Cœurs

 

« À la fin de la Première Guerre Mondiale, un « poilu » qui avait malheureusement perdu sa main gauche sur un champ de bataille se retrouve par hasard enquêteur. Missionné par Jeanne Joplain, il part à la recherche de son fils Émile qui avait disparu en 1917 et qu’elle imagine encore vivant. Gilles Marchand nous offre un nouveau roman absolument captivant que je viens de lire d’un trait ! Bravo ! »

Michel Guyau – Librairie du BHV

 

« Un texte magnifique !!!
Un grand merci Gilles Marchand pour ces feuilles d’une grande émotion tout en étant surprenantes sur un conflit dont on avait l’impression d’avoir tout lu!! »

Bertrand Lamure – Librairie des Marais à Villefranche-sur-Saône

 

«  »Il me disait qu’on pouvait prendre n’importe quel poilu et le secouer un peu, il en ressortait mille histoires. »
Ah on peut dire qu’il nous a bien secoué l’ami Gilles Marchand pour nous raconter ces destins de poilus, ces guerres intimes dans cette soit-disant Der des der. Et il le fait avec panache, avec douceur, avec une poésie et une tendresse infinies.
Ce soldat désaccordé m’a une fois depuis remise sur les rails, a refait battre mon cœur et recollé des morceaux de mon histoire. Bref, encore une fois, la lecture m’a réparée. En un mot, un seul : merci. »

Delphine – Librairie AB

 

« Ils sont beaux les livres publiés AUX FORGES DE VULCAIN, et le prochain roman de Gilles Marchand est remarquable. Les personnages, l’enquête, la guerre, l’amour, les destins individuels et la grande histoire, tout est là et nous emporte. »

Philippe Touron – Librairie Le Divan

 

« Encore une fois la poésie et l’humour tendre de Gilles Marchand font des merveilles et nous touchent en plein cœur. A la fois roman historique, roman d’enquête, roman sentimental avec parfois des allures de contes, on ne s’ennuie pas une seconde. […] Un magnifique roman qui marquera sans aucun doute cette rentrée littéraire 2022 ! »

Camille – Librairie La petite marchande de prose, à Sainte-Savine

 

« La gorge nouée, des perles au bord des yeux, les mots accordés de Gilles Marchand , une fois encore, vous transportent dans l’émotion, la poésie, la fantaisie, l’humanité. »

Christelle Deveil – bibliothécaire Médiathèque François Mitterand

 

« Tellement beau ! […] Ce roman est rempli de poésie, de fantaisie, de drôlerie mais il y a aussi toute l’horreur de cette sale guerre qui a causé tant de dommages dans les corps, dans les têtes et sur la terre mère. »

Sandrine – FNAC Grenoble

 

« Poésie, histoire d’amour, destinée. Impossible de ne pas être touché par le style, par les personnages et la force du point de vue de l’auteur. Et la fin !! »

Julien Aubert – Cultura Sorgues

 

« Toujours autant de poésie, des touches de fantaisie, une histoire qui nous embarque du début à la fin et une écriture toujours aussi belle ! Un coup de cœur ! Merci pour ce roman ! »

Camille Borde – Cultura Plaisir

 

« Ce livre résume beaucoup de ce que j’aime dans la littérature. »

Elodie – Hartliebs Bücher, Vienne.

 

« Gilles Marchand est un conteur incroyable pour arriver, à partir de ces éléments simples, à en faire une histoire surprenante et touchante là ou ne s’y attend pas. Coup de cœur !! »

Librairie La Suite

 

« Histoire d’amour, fresque historique, enquête policière, le roman de Gilles Marchand est un superbe récit sur les affres de la guerre. Coup de cœur ! »

Librairie M’lire à Laval

 

« Un roman magnifique sur la guerre servi par la plume poétique et lumineuse de Gilles Marchand. Absolument superbe. »

Julieth – Cultura Saint-Maximin-Sur-Oise

 

« Numéro du chapitre où le roman bascule : dix-huit. Numéro de page correspondant : cent vingt-sept. Numéro de la page jusqu’à laquelle vous n’arriverez plus à interrompre votre lecture : deux-cent quatre. Nombre de nuits de veille potentielles en résultant : une.
[…]
Les histoires et l’Histoire se mêlent pour nous embarquer dans ces moments d’émotion intense dont Gilles Marchand a le secret, ceux qui nous attachent profondément à ses personnages, même après la fin de la lecture. »

Nathalie Valluis – Toute la Culture

 

« C’est fort sans être insoutenable, c’est plein d’une tension qui monte jusqu’à un dénouement surprenant. Entre polar et roman historique, l’auteur nous emporte et nous émeut. ​​​​​​​ »

Librairie Gutenberg

 

« Un roman touchant qui parle des horreurs des tranchées et de l’absurdité du destin, tout en soulignant la place centrale de l’amour dans l’expérience humaine. »

Hélène – Librairie Papyrus

 

« Un coup de coeur »

Librairie Decitre Ecully

 

« Une histoire d’amour, la guerre, une légende… Un gros coup de cœur à lire absolument ! »

Librairie L’Attrape-Plume

 

 » Ce roman nous laisse croire à la perfection que l’homme même dans les pires situations reste bon. »

Librairie Chez Simone

 

« On voudrait que ce récit se prolonge encore et encore. »

Librairie de Port Maria

 

« Un roman passionnant et documenté qui nous plonge dans cette période étrange de l’entre deux guerres. […] Une pépite ! »

Librairie Les Yeux Qui Pétillent

 

« Il va vous être impossible de lâcher ce roman tant l’intrigue est prenante. […]
Très bien écrit, très efficace, très beau, avec quelques rebondissements qu’on ne voit pas venir.
Gros coup de cœur que j’ai dévoré. »

Anna Le Bookworm

 

« Un récit de guerre et d’amour, empli d’humanité – on ferme le livre cueilli, touché au cœur – un roman enchanteur et follement romanesque !! »

Librairie La Montée du Soir

 

« Très beau roman rempli de musique, de poésie, d’amour et d’Histoire. Gilles Marchand est un grand conteur et Le Soldat désaccordé un grand roman. »

Agnès – Librairie des Thermes

 

« Escorté par une cohorte de personnages concassés (mais exquis) qui luttent pour garder intacte la fragile lumière de l’humanité, Gilles Marchand tisse une fable touchante et inventive, qui veut croire à la vie, à l’amour, à l’espoir, quoi qu’il en coûte.
Une épopée intime, terriblement attachante. »

Librairie Passages à Lyon

 

« Le Soldat désaccordé, c’est la quête de vérité d’un vétéran de la Grande Guerre dans une époque qui veut l’oublier. C’est la soif de justice pour les victimes d’une guerre absurde aux prétextes flous, pour les victimes d’une parodie de justice militaire qui fusille pour terrifier et mettre au pas. C’est un avertissement
Mais c’est aussi et surtout une déchirante histoire d’amour au milieu d’un déluge de feu et d’acier. »

Hugo – Librairie Des Livres et Nous

 

« Le Soldat désaccordé fait partie de ces livres que l’on a envie de rouvrir après avoir lu la dernière ligne. C’est un roman qui réconforte autant qu’il brise le cœur. C’est un roman qui résonne malgré lui bien fort dans notre époque fêlée. »

Manon – Une Vie de Papier

 

« Un roman puissant, un style maîtrisé, avec un beau travail de mémoire historique. »

Et s’il n’en restait que 100 – Librairies Ensemble

 

« Le dimanche matinait, la radio francinterait en bruit de fond et mon rendez-vous avec Le Soldat désaccordé a tenu ses promesses. Donc c’est un ordre : lisez-le ! »

Claire – Librairie Le Marque Page

 

« Dès la deuxième lecture de la rentrée littéraire j’ai un coup de cœur pour ce beau livre. Une histoire d’enquête, une histoire d’amour, une histoire de guerre, le tout si bien écrit. »

Madame Rêve

 

« Le Soldat désaccordé c’est la délicatesse pour raconter. Ces bouts de soi ici et là, tous ces soldats partis et bien souvent morts ou revenus avec la guerre ancrée en eux.
Un hommage aux hommes et aux femmes qui étaient là. Et ces traits d’union qui font la vie. Le lien. Le chemin. Dans l’espérance d’un demain réuni. Où l’amour sera cri. De joie. D’envies. »

Alexandra – Quintessence de Livres

 

« C’est beau, triste et magnifique à la fois  »

David Goulois – Cultura Chambray-les-Tours

 

« Sur la guerre de 14 , il y a Barbusse , Dorgelès, Genevoix , puis Lemaitre, Dugain, Japrisot et j’en oublie …
Aujourd’hui il y a Gilles Marchand et c’est remarquable. »

Librairie nomade Katia Panier

 

 » Une enquête romantique qui happe à la fin de la 1ère guerre mondiale ! Avec beaucoup de délicatesse le narrateur nous transporte sur les pas de Joplain et de sa bien-aimée : une histoire d’amour impossible et passionnée : une lueur d’espoir en pleine guerre abrutissante. »

Charlène – Librairie Vents de Terre

 

« L’humour tendre et l’univers onirique de Gilles Marchand font des merveilles dans ce roman court qui vous ira, sans nulle doute, droit au cœur. »

Furet du Nord

 

« Une histoire que vous devez lire pour que grâce et beauté subsistent aux saletés des guerres. L’un des très grands livres de cette rentrée ! »

Librairie L’Éternel

 

« Un fantastique qui vous aidera à supporter les horreurs de la guerre. […] Une lecture indispensable pour l’automne qui vient. »

Fondu au Noir – Magazine L’Indic

 

« Une enquête sur une incroyable histoire d’amour pendant la guerre. Magnifique ! »

Cultura – Labège

 

« Une histoire d’amour perdu entre les tranchées de 14. Un régal entre Au revoir là haut et Un long dimanche de fiançailles ! »

Joachim – Librairie La Procure, Reims

 

« Très documenté, très précis dans son évocation de la guerre ainsi que de la France des années 20 et 30, avec de multiples références aux grands écrivains témoins de l’époque – et l’amputation de la main en est une aussi, évidemment – le roman fourmille d’anecdotes, de petites histoires, dont celle de La Fille de la Lune, qui rendent extrêmement réaliste la restitution de cette page maudite de notre histoire. »

Flore – En lisant, en écrivant

 

« Une fable belle et terrible, sur fond de première Guerre Mondiale, d’histoire d’amour magnifique et dramatique. »

Amanda – Folies d’encre Montreuil

 

« Je pourrais vous parles des heures de mon Soldat désaccordé, je pourrais vous raconter la Fille de la Lune et son fiancé beau comme un prince et qui parle comme un poète, je pourrais vous présenter Mme. Joplain lorsqu’elle frappe à la porte pour retrouver son fils… Mais je préfère que vous tombiez sous son charme comme je le suis. »

Librairie Rue de Verneuil

 

« C’est beau, c’est émouvant, c’est poétique…et cela touche mon cœur . »

Librairie Antoine

 

« Chef d’œuvre. Mon énorme coup de cœur de cette rentrée. Poésie, musicalité, magie, une écriture sublime pour raconter la belle histoire d’un prince qui parle comme un poète, Émile et de sa belle et mystérieuse Lucie. »

Librairie Maison de la presse Perotin

 

« Avec toute la poésie et l’humanité qu’on lui connaît, Gilles Marchand signe un magnifique hommage aux soldats et leurs familles mais aussi une incroyable histoire d’amour qui m’a profondément émue. »

Page des Librairies – Delphine Bouillo, Librairie M’lire, Laval

 

« A travers une histoire d’amour contrariée par la guerre, l’auteur souligne que derrière les tranchées et les lignes de front il y a d’autres corps qui se meurent de l’absence et l’ignorance. Romanesque et poétique ! »

Cyrille Falisse – Librairie Papiers collés à Draguignan

 

« Gilles Marchand réussit la prouesse d’y inscrire, dans les faisceaux de coïncidences, de mémoires mortes et d’occasions manquées de quelques cheveux à chaque fois, une formidable leçon de poésie réaliste magique, d’orchestration du hasard et de la nécessité, et un véritable « amour fou », tendre, cruel, ironique et mélancolique, à sa façon. »

Hugues – Charybde 27

 

« Parmi nos lectures estivales, nous avons déniché des pépites dont le très beau Soldat désaccordé de Gilles Marchand, publié Aux forges de Vulcain. »

Librairie Libellune